Ma fille, elle a deux copines : L., 16 ans, avec qui elle partage sa passion pour le dessin et pour les félins, et puis Charlotte (bon, à part ça, elle a plein de copains au CE1, mais que des garçons, c'est comme ça).

Charlotte, elle la voit tous les jeudis, en allant rendre visite à son arrière-grand-mère de 100 ans. Charlotte est devenue toute toute petite, toute frêle, un petit visage de souris mangé par d'immenses lunettes qui font paraître ses yeux encore plus grands. Elle est la voisine de table de Mémé. Ma Vanille lui raconte sa semaine, elles partagent des secrets, elles ont une drôle de complicité. Vanille lui ramène des dessins, Charlotte lui raconte ses souvenirs.

Moi, je ne la vois pas souvent Charlotte, parce que d'habitude je travaille au moment où MisterT embarque notre marmaille pour visiter Mémé. Ce soir, nous y sommes allés en famille. Toujours une drôle d'impression que cet endroit, avec des gens qui ne vont pas si mal (mais pas assez bien pour se débrouiller seuls), et puis d'autres qui leur font envisager ce que ça pourrait devenir. Il y a aussi cette odeur qui prend à la gorge, de bouffe, de désinfectant, de pas-propre, de vieillesse, un drôle de mélange. Mais il y a aussi ces chambres assez coquettes de plain-pied sur un petit jardin, le chat bien nourri par les résidants, ces ongles de vieilles dames vernis chaque semaine, ces bricolages affichés qui me font penser à la crèche (début de vie / fin de vie : même combat ?), cette salle-à-manger à taille humaine, ces relations qui se tissent malgré tout le reste, la perte d'autonomie, d'intimité, la perte de tout ce qui a été une vie.

Ce soir, j'ai vu les sourires entre Vanille et Charlotte, et c'était si joli. Quand nous avons dit au-revoir avant de partir et que Vanille a été planter deux gros baisers sur les joues émaciées de Charlottes, j'ai vu ses yeux briller. Charlotte a levé le museau et elle m'a dit : "On ne se voit pas souvent. Vous êtes mignonne !". Ca m'a touchée, touchée...

Je n'ai pas osé lui dire à Charlotte, que moi aussi je la trouve mignonne. La prochaine fois je le lui dirai.